Total Visites

vendredi 11 août 2017

De la boue et de la pluie





De la boue et de la pluie
Samedi 5 Août je suis rentré à Bozoum, après des visites à St.Elie et Yolé, où j’ai aussi accompagné les Pères qui sont venus du Cameroun, et le p.Daniel du Nigeria.
Nous sommes au milieu de la saison des pluies, et les routes sont horribles. Dimanche à 12 le p.Enrico, qui est resté embourbé à quelques kilomètres de Bozoum, m’appelle pour que j’aille l’aider et en partant mercredi, à 5 km de Bozoum, je dois revenir en arrière, car la route est impraticable. Tout ça a des conséquences sur les voyages: parfois on ne peut pas partir, ou on est forcé de choisir d’autres routes, beaucoup plus longues (dans ces 10 derniers jours, j'ai parcouru plus de 2000 km).
Mercredi je vais à Baoro où p.Maurice commence son service comme Prieur. Jeudi je vais à Bouar, pour une réunion, et je rentre à Baoro en début de l'après-midi, pour continuer avec p.Daniel de Bozoum, où nous sommes arrivés à 19h.
Ces jours-ci le p.Enrico a organisé une table ronde pour les jeunes de la ville, et le jeudi et le vendredi environ 130 jeunes et adultes se réunissent pour tenter d'analyser la situation du pays et de proposer des solutions pour changer les choses.
Malheureusement, la situation en Centrafrique ne s'améliore pas. Tout récemment, il y a eu des attaques très violentes, avec des dizaines de morts (dont certains égorgés). Bien que cela se passe assez loin d'ici, nous sommes très inquiets parce qu’on ne voit pas de changement.




Foto di famiglia




Alla Yolé

Da sinistra: p.Stefano, p.Maurice, P.Daniel, p.Dieudonné e p.Aurelio appena dietro l'obiettivo)
De gauche à droite: p.Stefano, p.Maurice, p.Daniel, p.Dieudonné et p.Aurelio (tout juste derrière  l'appareil photo)


Ottimo esempio di come ci si può impantanare...
Comment s'enfoncer dans la boue...

Tavola rotonda dei giovani di Bozoum
Table ronde à Bozoum

vendredi 4 août 2017

En voyage(s)




Fine formazione su Gestione Contabilità a Bozoum



En voyage(s)
Au cours de ces deux semaines je suis plutôt en déplacement. Un peu pour accompagner les Communautés et les Pères dans les divers changements et affectations, et un peu à cause des visites de «personnalités» de notre Ordre. Dans la première moitié d'Août le P.Daniel Ehigie, du Nigeria, est en Centrafrique. Il est l'un des conseillères du Père Général, et il est celui qui est chargé de l’ Afrique. Et le 4 et 5 Août viendra le p.Fausto, Provincial de Milan, de qui dépend la Mission du Cameroun.
C’est pour ces raisons que le dimanche, après les deux Messes, je pars au début d'après-midi pour Bouar. La route directe (110 km) est bloquée par un camion, et je dois faire le tour par Bossemptélé, et j’arrive à Bouar, après 250 km et 5 longues heures.
Lundi, je reste à Bouar, et le soir je suis à Baoro où j’accompagne le p.Stefano, qui sera le nouveau Curé.
Le mardi matin je repars de Baoro, et j’arrive juste avant  13h à Bangui. C'est là que le soir arrive le p.Daniel Ehigie, en provenance de la Zambie.
Mercredi, nous restons sur place, en visitant la « ferme » du Carmel (où nous sommes en train de planter du Cafè), et avec des rencontres individuels avec les Pères et une longue réunion dans l'après-midi. Avec un pause pizza, que j’ai preparée, qui rend le travail plus sérieux.
Le jeudi après-midi nous partons sous la pluie, à 13h. La route est longue (450 km), et il y a aussi deux convois de camions (un qui monte et un qui descend), mais à 19h30 nous arrivons enfin à Bouar, dans notre couvent de St.Elia, qui nous accueille avec beaucoup de jeunes religieux présents pour la formation de Saint-Jean de la Croix, que le p.Jean Baptiste (français et vivant au Sénégal) est en train de faire.
Nous trouvons aussi les pères qui sont venus du Cameroun avec le Provincial, p.Fausto: le p.Marco Gazzoli et le père Jean Baptiste.
Avec eux, ces jours-ci, nous allons discuter sur la collaboration qui nous unit depuis quelques années, avec un échange d'expériences et de personnel. Depuis 2013 leurs jeunes font leu noviciat ici, et depuis 2014, nos étudiants en théologie vont à Yaoundé chez eux.
 
Formazione dei giovani a Bouar-St Elie

Saluti a Baoro



Trasloco di una boutique...
déplacement d'une boutique


Si pianta il caffé
On plante le café

Padri e studenti al Carmel, a Bangui, con p.Daniel Ehigie (1° sacedote a destra)